Ils en parlent mieux que nous : le témoignage d’Isabel sur la gestion locative de Sherlock

Votre premier investissement locatif, c’était quand et quoi ?

Isabel M. : Mon premier investissement locatif a été réalisé en 2018, il s'agissait d'un charmant appartement de deux pièces situé dans le quartier des Eaux-Vives à Genève. C'était une étape significative et enthousiasmante de ma vie.

Comment s’est passée votre rencontre avec Sherlock (SH) et son service de Gestion Locative ?

Isabel M. : C'est une publicité sur un tramway à Genève qui a éveillé ma curiosité. Ayant l'habitude de m'inscrire sur plusieurs sites de location pour augmenter mes chances de trouver rapidement un locataire en cas de besoin, le concept de Sherlock a tout de suite retenu mon attention. Quelques mois plus tard, j'ai reçu un email annonçant leur nouveau service de gestion locative, et c'est ce qui m'a finalement convaincue de tenter l'expérience.

Votre plus grosse “galère” dans la gestion de votre bien locatif avant SH ?

Isabel M. : C’était lors de la mise en location de mon logement. La forte demande immobilière à Genève a fait que je me suis retrouvée submergée de demandes, recevant jusqu'à 200 emails en une seule journée ! J'ai dû mettre en place toute une organisation pour gérer les visites, répondre aux demandes d’informations et collecter les dossiers des candidats. Et ce fut éprouvant. Mais ça, c'était avant d'activer le pilote automatique que propose Sherlock ! 

Et si on parlait du temps que cela vous prenait avant ? Et maintenant avec SherlockHomes ?

Isabel M. : Vous l’aurez compris, avant, cela me prenait trop de temps à mon goût. Et la tâche la plus chronophage était sans conteste la préparation et l'envoi des factures à chaque fin de mois. Je passais toute une soirée à m'en occuper, sans compter le temps nécessaire pour vérifier que tout était en ordre. Aujourd'hui, grâce à Sherlock, tout est automatisé. Les factures du mois à venir sont directement envoyées à mon locataire sans que j’aie à lever le petit doigt. 

Le truc pour lequel SH vous a vraiment simplifié la vie ?

Isabel M. : Ce qui m'a véritablement impressionnée, c'est le système de bail auto-généré et la signature en ligne. Tout récemment, j’ai dû changer de locataire. Sherlock Homes a créé un bail homologué spécifique à mon canton, en intégrant automatiquement toutes les informations nécessaires du bien et du locataire. Ensuite, le document a été envoyé électroniquement au locataire pour signature. Je l’ai ensuite contresigné. Tout s’est fait en ligne via une plateforme sécurisée.

La fonctionnalité qui vous a déstressé ?

Isabel M. : Clairement ce fameux pilotage en temps réel des loyers ! Je peux voir en un coup d’œil quels loyers ont été payés et lesquels sont encore en attente. La connexion avec ma banque me permet de recevoir des notifications instantanées dès qu'un paiement est effectué, me tenant toujours informée de la situation. Pouvoir suivre les paiements en direct et recevoir des mises à jour sur mon tableau de bord (et via des notifications par mail) dès que le loyer est acquitté élimine tout stress. 

Deux mots pour décrire la Gestion Locative de SH ?

Isabel M. : Efficiente et transparente. Ces deux mots résument parfaitement mon expérience avec Sherlock, et je suis vraiment ravie d'avoir trouvé un service qui me permet de gérer mon bien locatif si facilement.

Voici quelques articles similaires

Gestion locative : comment gérer ses biens quand on ne vit pas en Suisse ?

Signature de bail à l'ère numérique : zoom sur la signature en ligne

Vacance locative : conseils pour louer toujours plus vite

Gérer seul son bien : meilleures pratiques pour la gestion des loyers

La gestion locative seul, sans régie : une option économique

Vous devez vous <a href='https://sherlockhomes.ch/dashboard/auth'><strong>connecter à votre compte</strong></a> ou <a href='https://sherlockhomes.ch/creer-mon-compte'><strong>créer un compte</strong></a> afin de poursuivre.